Réviser le bac sur internet, pas encore gage de réussite

Commentez les toutes dernières actualités informatiques

Messagepar JoShuA » 29 Mai 2006, 21:20

PARIS (AFP) - 29/05/2006 17h09 - "33.000 visiteurs depuis quatre semaines sur notre blog de révision du bac: ils bachotent en ligne": pour ce webmaster, l'usage d'internet pour réviser le programme du bac est devenu un réflexe, même si lycéens et profresseurs admettent que rien ne remplace les cours et les manuels.

"Pour la génération qui passe le bac, réviser sur internet paraît assez naturel", explique à l'AFP Vincent Olivier, fdu webpedagogique.com, un site moteur de recherche consacré aux programmes scolaires et agrémenté d'un blog spécialement dédié au bac.

Chaque jour, les candidats y trouvent trois ou quatre articles, rédigés par des enseignants sur un sujet déjà tombé ou une notion, accompagnés de liens vers des sites plus détaillés.

"Ca donne du rythme aux révisions, une impulsion pour faire d'autres recherches, ça leur permet de gagner du temps", assure M. Olivier.

Nombreux sont en effet les élèves tentés par la simplicité de la toile, dont le caractère ludique fait oublier ce qu'ils ne pourront pourtant éviter: l'apprentissage par coeur et l'application de la théorie à des exercices pratiques.

"Evidemment, ça va plus vite de réviser sur internet qu'avec les cours, mais je pense que ça ne peut être qu'une aide, ça ne peut pas remplacer deux heures de travail sur un manuel", nuance d'ailleurs Renée Pichard, du syndicat enseignant Snalc-CSEN.

Il est vrai que les dizaines et dizaines de sites et de blogs qui proposent des fiches toutes faites, des règles de vocabulaire, de grammaire, des conseils méthodologiques, des recommandations pour uneondateur alimentation optimisée, voire des pronostics sur les sujets, sont de qualité très variable.

Certains d'entre eux, complets et interactifs, sont le fait d'enseignants, mais un grand nombre d'autres ne le sont pas. Le risque demeure donc, à quelques jours de l'échéance, de perdre une après-midi à surfer, pour une efficacité finalement discutable.

Comme la totalité de ses camarades de terminale ES, Quentin, 17 ans, est très friand d'internet. "En histoire, il y a pas mal de ressources, des encyclopédies, sinon, on peut aussi trouver des résumés déjà faits, très concis, ça fait gagner du temps", estime-t-il.

Ce lycéen syndiqué à l'Union nationale lycéenne (UNL) s'est beaucoup impliqué dans la contestation du CPE. "En cumulé", dit-il, il lui manque quinze jours à trois semaines d'assiduité et, même si "ce n'est pas irratrapable" par les méthodes traditionnelles, "internet est très pratique".

Le jeune homme admet que le cours du prof "reste la base absolue pour les révisions" et précise d'ailleurs n'avoir "pas encore entendu un prof recommander un site internet pour les révisions". Toutefois, cette année, certains profs ont conseillé des sites à leurs élèves.

"Internet permet de présenter les choses autrement, ça peut débloquer certains élèves mais ce n'est pas une panacée et certains préfèrent travailler sur les bouquins", assure ainsi Pierre Puiségur, prof de maths dans un lycée de région parisienne.

Pour canaliser l'anarchie électronique, cet enseignant en 1e et terminale a choisi de mettre lui-même en ligne, à l'adresse des élèves de son lycée, des sujets corrigés ou commentés.

Et selon lui, la "fracture internet" demeure la dernière résistance à un usage plus général. "Ceux qui n'ont pas internet chez eux peuvent aller en bibliothèque, où il y a un bonne dizaine de postes, mais ce n'est jamais suffisant", regrette-t-il.
Avatar de l’utilisateur
JoShuA
Modérateur
 
Messages: 7246
Inscrit le: 02 Jan 2002, 15:37
Localisation: IdF

Retour vers Les News de Forum-Windows

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

  •  Liens commerciaux



cron