Le plagiat des étudiants par internet, un fléau peu combattu en France

Commentez les toutes dernières actualités informatiques
Scanner Windows pour détecter les erreurs de registre

Ce que nous vous conseillons :

1. Lisez les réponses ci-dessous où vous trouverez des conseils et de l'aide de la part des autres utilisateurs.

2. Avant de faire des modifications sur votre système ou d'installer des logiciels, nous vous recommandons
    fortement de cliquer ici pour scanner Windows afin de détecter les erreurs de registre.



Messagepar JoShuA » 21 Avr 2006, 17:12

PARIS (AFP) - 21/04/2006 12h00 - Ce qui faisait la joie des enseignants pourrait devenir leur cauchemar: l'internet, réservoir incontournable de connaissances, est aussi source de tentation pour étudiants et élèves plagiaires, un fléau peu combattu en France malgré l'existence de logiciels anti-triche.

Le retour du boomerang internet en matière de plagiat est déjà connu depuis belle lurette. Surtout dans les pays nordiques et anglo-saxons, où dès 2001, une étude américaine tirait la sonnette d'alarme en établissant que 41% des étudiants interrogés avaient admis avoir plagié, contre 10% en 1999.

En France, l'intérêt pour la question est plus récent. Pourtant, le problème n'y est pas moindre à en croire une étude récente, menée par la société savoyarde Six degrés qui développe un logiciel de détectage de "copier-coller", compilatio.net.

Sur les 975 étudiants interrogés en France à la fin 2005, trois sur quatre déclarent avoir recours au "copier-coller" avec l'internet pour leurs travaux. De leur côté, 90% des 191 enseignants interviewés reconnaissent avoir été confrontés au plagiat.

Selon l'étude, les étudiants précisent que parmi les 12,5 travaux rendus en moyenne chaque année, trois sur quatre contiennent au moins un passage copié à l'identique sur l'internet. Près de la moitié des étudiants y recourant déclarent le faire "par facilité", un quart "par manque de temps".

De fait, l'exercice est d'autant plus facile que des sites comme www.pickdoc.com, www.cheathouse.com ou encore www.oboulo.com fournissent des travaux déjà écrits --essais, thèses, dissertations-- dans tous les domaines imaginables, triés par discipline et niveau scolaire.

Face à ces dérives, les enseignants semblent démunis. Certains ont néanmoins décidé de réagir, comme Michelle Bergadaa, professeur à l'Université de Genève, qui a créé en 2004 un site très complet d'information sur la question (www.responsable.unige.ch), publiant aussi des témoignages révélateurs de l'ampleur du problème.

Mais la solution à des fraudes aussi sophistiquées ne peut être qu'informatique, relève Frederic Agnes de la société Six degrès, qui a lancé en mai 2005 compilatio.net, le premier et seul logiciel en France de détection de plagiat sur l'internet.

"L'enseignant nous envoie par mail la copie suspecte, en 15 minutes notre serveur l'analyse et renvoie le résultat," explique M. Agnes. Il regrette le manque de prise de conscience du problème par les établissements français dont une dizaine seulement sont abandonnés à ce service qui coûte entre 50 et 150 euros l'année par enseignant, plus quelques dizaines de cents pas copie envoyée. Parmi les clients figurent l'ICN de Nancy, l'Université de Rennes 1, celle de Savoie et l'Université Libre de Bruxelles.

"Lors de l'enquête, ce qui m'a marqué c'est l'usage décomplexé du plagiat avec l'internet. Il faut que de leur côté les établissements engagent une démarche pédagogique," estime M. Agnes.

Compilatio.net s'est inspiré de deux logiciels de référence existant depuis plusieurs années: le suédois Urkund, présent dans les pays nordiques, et le leader américain Turnitin, qui arrose des établissements dans le monde entier, dont le Royaume-Uni, couvert dans son intégralité (collèges et universités) grâce à un abonnement de l'Etat.
Avatar de l’utilisateur
JoShuA
Modérateur
 
Messages: 7246
Inscrit le: 02 Jan 2002, 15:37
Localisation: IdF

Messagepar Sevrossi » 21 Avr 2006, 21:04

Bonsoir...

Etudiantes, étudiants, réveillez vous, et luttons ensembles contre ces propos diffamatoires (famatoires)...

Oh ça va, on peut bien rigoler... Sérieusement, même si le résultat d'un copier-coller peut apporter une bonne note, et un diplome, cela n'apporte pas la connaissance du sujet... Il va copier sur qui le gars à l'entretien d'embauche ? Et puis s'il a la chance d'être engagé, aller chercher sur le net avant toute action, ça doit être long Image mauvais rendement Image ANPE... Image

Enfin grace au CNE, une bonne petite période d'essai de 2 ans permettra de faire remonter l'incapable qui sommeille en lui... (c'est à ce moment là que je me cache derrière un bouclier de CRS)

@+
"L'expérience, c'est le nom que chacun donne à ses erreurs." O. Wilde
"if at first you don't succeed, call it version 1.0"
Avatar de l’utilisateur
Sevrossi
Modérateur
 
Messages: 5597
Inscrit le: 08 Aoû 2002, 15:13


Retour vers Les News de Forum-Windows

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

  •  Liens commerciaux