Pisté par le FBI et jugé pour avoir téléchargé des fichiers pédophiles

Commentez les toutes dernières actualités informatiques
Scanner Windows pour détecter les erreurs de registre

Ce que nous vous conseillons :

1. Lisez les réponses ci-dessous où vous trouverez des conseils et de l'aide de la part des autres utilisateurs.

2. Avant de faire des modifications sur votre système ou d'installer des logiciels, nous vous recommandons
    fortement de cliquer ici pour scanner Windows afin de détecter les erreurs de registre.



Messagepar JoShuA » 28 Sep 2005, 19:56

BOBIGNY, (AFP) - 28/09/2005 17h00 - Un homme de 25 ans pisté dans une enquête du FBI sur la pédopornographie sur le web et accusé d'avoir téléchargé sur son ordinateur 1.500 fichiers pédophiles entre 2002 et 2004 a comparu mercredi devant le tribunal correctionnel de Bobigny.

Le procureur, Joël Michaud, a requis à son encontre une peine de 12 à 18 mois de prison avec sursis, avec mise à l'épreuve comportant l'obligation de se faire soigner.

Les peines encourues pour les délits d'"importation" et/ou "détention de l'image d'un mineur présentant un caractère pornographiques" sont respectivement de 3 et 2 années d'emprisonnement, et de 45.000 et 30.000 euros d'amende.

"Les fichiers que vous téléchargiez avaient des titres explicites comme +jeune-fille de 5 ans+, ou encore des noms anglais comme +Young girl+, cela ne vous faisait pas écho ?", interroge le procureur, fixant le jeune prévenu, habillé en costume sombre très soigné.

"Je ne regardais pas les noms de fichiers, je téléchargeais de façon compulsive, j'ai téléchargé tout et n'importe quoi sur mon disque dur", répond le jeune homme, très gêné.

"On ne reçoit pas massivement des milliers d'images pédophiles comme ça ! Il y avait des photos insoutenables dans les fichiers", ajoute le ministère public.

En 2001, l'opération "Candyman" a mis au jour, à l'initiative du FBI américain, trois groupes de discussion et d'échanges de fichiers basés sur le web et comptant 6.700 membres. Cette enquête avait donné lieu à plus d'une centaine d'arrestations, dont celle du jeune homme jugé mercredi à Bobigny.

"Mon client est un cyberdépendant qui, dans l'euphorie du téléchargement, s'est retrouvé avec tout et n'importe quoi sur son ordinateur", a plaidé Me Patrick Rodolphe, son avocat, qui a demandé la relaxe.

Le jugement a été mis en délibéré au 12 octobre.
Avatar de l’utilisateur
JoShuA
Modérateur
 
Messages: 7246
Inscrit le: 02 Jan 2002, 15:37
Localisation: IdF

Retour vers Les News de Forum-Windows

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

  •  Liens commerciaux