La carte Vitale 'crackée'

Commentez les toutes dernières actualités informatiques
Scanner Windows pour détecter les erreurs de registre

Ce que nous vous conseillons :

1. Lisez les réponses ci-dessous où vous trouverez des conseils et de l'aide de la part des autres utilisateurs.

2. Avant de faire des modifications sur votre système ou d'installer des logiciels, nous vous recommandons
    fortement de cliquer ici pour scanner Windows afin de détecter les erreurs de registre.



Messagepar JoShuA » 19 Sep 2005, 16:14

Deux informaticiens ont mis à jour les failles de la carte d'assuré sociale. Une carte absolument pas protégée...

Image



La carte Vitale est une passoire. Telle est la conclusion de deux informaticiens qui ont "cracké" sans aucun problème la célèbre carte verte destinée aux assurés sociaux.

L'affaire a été révélée par le Journal du Dimanche. Jérôme Crêtaux, ingénieur informaticien travaillant pour un éditeur de logiciels médicaux, a fabriqué fin juillet dernier une copie de la carte Vitale.

Plus tard, un de ses amis a utilisée sans problème cette carte copiée chez un médecin et dans une pharmacie. La révélation fait froid dans le dos: la carte Vitale n'est absolument pas protégée car non cryptée.

Certes, cette carte ne contient que des données administratives non sensibles mais dans certains cas, des maladies chroniques ou de longue durée y sont consignées. Et leur accès se fait sans difficultés.

Selon les deux informaticiens, la carte Vitale est codée, mais pas cryptée. Conséquence, il suffit de posséder un lecteur de carte pour avoir accès aux informations contenues. Interrogé début septembre par Internet Actu, un des informaticiens explique: "la carte vitale ressemble a une affiche placardée dans la rue avec une partie normale et une partie en jaune où il est écrit 'ne pas lire'; nous n'avons rien craqué, puisqu'il n'y a rien a craquer : nous avons lu et recopié des données en lecture libre, photocopié une carte papier".

La mise à jour de ces failles n'est pas récente. Jérôme Crêtaux assure avoir prévenu dès l'an 2000 le GIE Sesam-Vitale de la présence de trous de sécurité. L'information circule sur les sites Web spécialisés.

Pour autant, l'assurance maladie n'a pas bougé. Et porte aujourd'hui plainte pour contrefaçon et escroquerie en bande organisée. Le JDD explique: "le 29 août dernier, quatre policiers parisiens de l'OCLC-TIC, la brigade d'élite chargée de traquer les délinquants informatiques, débarquent à Beaulieu-sous-la-Roche, paisible village vendéen". Le dit délinquant plutot étonné explique: "ils m'ont envoyé la police pour me faire taire, mais ça ne marchera pas".

Cette affaire rappelle le dossier Serge Humpich qui avait été condamné en 2000 à dix mois de prison avec sursis pour avoir découvert, et tenté de négocier avec le Groupement des Cartes Bancaires, des informations sur une faille de sécurité des CB qui les rendait faciles à falsifier.

De son côté, la CNAM, la Caisse nationale d'assurance maladie tente de se justifier: "Les fonctions de sécurité sont proportionnées aux informations qu'on veut protéger", assure dans le JDD Joël Dessaint, directeur des finances de la Cnam, pour qui "le bénéfice que peut apporter la fabrication d'une fausse carte est très limité".

Et de mettre en avant la future Carte Vitale 2, dotée d'une photographie et "mieux protégée". Mais cette carte est encore loin d'être prête: elle sera déployée d'ici 2010...

Source : Silicon.fr
Avatar de l’utilisateur
JoShuA
Modérateur
 
Messages: 7246
Inscrit le: 02 Jan 2002, 15:37
Localisation: IdF

Messagepar zougah » 20 Sep 2005, 15:33

JoShuA a écrit: Deux informaticiens ont mis à jour les failles de la carte d'assuré sociale. Une carte absolument pas protégée...

Image

Certes, cette carte ne contient que des données administratives non sensibles mais dans certains cas, des maladies chroniques ou de longue durée y sont consignées.
Source : Silicon.fr

La carte actuelle ne comporte effectivement que des données administratives et surtout aucun diagnostic. Tout au plus sont inscrits les droits donnant accès à une prise en charge à 100%, sans citer le nom de la maladie en cause. Mais c'est quand même grave: je n'aimerais pas que n'importe qui puisse savoir si j'ai une maladie prise en charge à 100% ou si je bénéficie de la Couverture Maladie Universelle (CMU).

Quant à la carte Vitale2, si sa mise en place est aussi réussie que celle de la Vitale1, il est permis de penser qu'elle ne sera pas opérationnelle avant 10 ans au moins...
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué (Les Shadoks)
zougah
 
Messages: 170
Inscrit le: 29 Oct 2002, 09:18
Localisation: Seine et Marne


Retour vers Les News de Forum-Windows

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

  •  Liens commerciaux