Phishing et spyware deviennent des menaces informatiques majeures

Commentez les toutes dernières actualités informatiques
Scanner Windows pour détecter les erreurs de registre

Ce que nous vous conseillons :

1. Lisez les réponses ci-dessous où vous trouverez des conseils et de l'aide de la part des autres utilisateurs.

2. Avant de faire des modifications sur votre système ou d'installer des logiciels, nous vous recommandons
    fortement de cliquer ici pour scanner Windows afin de détecter les erreurs de registre.



Messagepar JoShuA » 27 Juil 2005, 12:30

Selon le rapport annuel du CERT sur la criminalité informatique, ces deux risques rivalisent désormais avec le classique virus.

Elaboré avec le concours des services secrets américains et de l'Université Carnegie Mellon, le rapport annuel du CERT (Computer Emergency Response Team) fait partie des documents de référence en matière de sécurité informatique. Le millésime 2005, qui vient de paraître, relève avec satisfaction un léger reflux de l'inquiétude face à la criminalité informatique.

13 % des 819 personnes sondées (en milieu professionnel) partagent ce sentiment pour l'année 2004, contre seulement 6 % pour l'édition précédente. Cependant, la criminalité informatique demeure une réalité et, selon les réponses obtenues par le CERT, ses formes sont en train d'évoluer considérablement.

Ainsi, si 82 % des personnes interrogées citent le traditionnel virus (de type Sasser) comme menace principale, 61 % nomment ensuite les spywares (ces programmes espions que les internautes récupèrent en naviguant sur le web ou en téléchargeant des logiciels) et, plus surprenant, le phishing à 57 %.

L'Internet francophone touché lui aussi

Cette activité, le plus souvent synonyme d'escroquerie et/ou de détournement d'identité, a fait un bond de 31 % de notoriété en un an et devance désormais le spam (48 %) au rang des principales nuisances informatiques. Longtemps cantonnée au monde anglo-saxon, elle commence à se développer à destination des internautes francophones.

« Nous sommes en train de passer d'un monde où les concepteurs de virus étaient de jeunes adolescents en quête de notoriété à un univers où l'utilisation d'un code malveillant sert avant tout à faire de l'argent , commente Michel Lanaspeze, directeur marketing et communication de Sophos. Par ailleurs, on constate une convergence d'intérêts de plus en plus marquée entre les spammeurs et les réseaux mafieux. Les deux tiers des spams expédiés provenant d'ordinateurs infectées par un cheval de Troie. »

Selon les experts la prolifération des spywares s'inscrit aujourd'hui dans une dynamique générale où se mêlent désormais de manière quasi intrinsèque spams et virus. « Contrairement aux adwares, qui peuvent s'avérer très polluant, mais dont la logique commerciale est toutefois assez bénigne, les spywares peuvent être extrêmement dangereux , explique Michel Lanaspèze. Certains de ces programmes pénètrent dans un ordinateur à l'état dormant et se réveillent soudain quand l'utilisateur de la machine tente d'accéder à un site Internet de banque. » Les codes d'accès et les coordonnées de l'utilisateur peuvent ainsi être transférés aux mains d'escrocs, avec toutes les conséquences que l'on peut imaginer.

Alors, comment parer ce type d'intrusion ? Un peu de bon sens et quelques bonnes pratiques qui ne coûtent rien sont de nature à écarter la plupart des dangers, affirme Michel Lanaspèze : « Eviter d'ouvrir les mails en provenance de correspondants inconnus, veiller à avoir un antivirus à jour et un firewall bien configuré sont les trois conseils de base que l'on peut donner aux internautes. »

Philippe Crouzillacq , 01net., le 27/07/2005 à 12h20
Avatar de l’utilisateur
JoShuA
Modérateur
 
Messages: 7246
Inscrit le: 02 Jan 2002, 15:37
Localisation: IdF

Retour vers Les News de Forum-Windows

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

  •  Liens commerciaux



cron