La cybersexualité, nouvelle forme de l'adultère

Commentez les toutes dernières actualités informatiques
Scanner Windows pour détecter les erreurs de registre

Ce que nous vous conseillons :

1. Lisez les réponses ci-dessous où vous trouverez des conseils et de l'aide de la part des autres utilisateurs.

2. Avant de faire des modifications sur votre système ou d'installer des logiciels, nous vous recommandons
    fortement de cliquer ici pour scanner Windows afin de détecter les erreurs de registre.



Messagepar JoShuA » 25 Juil 2005, 15:46

L'ordinateur est devenu omniprésent dans la vie de chacun, au travail ou à la maison, et même jusque dans la vie sexuelle si l'on en croit les enquêtes sur la fréquentation des sites "adultes", un autre mot pour signifier pornographiques.

"Internet deviendra bientôt la forme la plus fréquente de l'infidélité. Chacun peut le constater, l'ordinateur a déjà un peu perturbé les relations au sein de la famille", affirme Yannick Châtelain, spécialiste de nouvelles technologies, qui vient de publier avec Loïck Roche, psychologue, un petit livre intitulé "In bed with the web, internet et le nouvel adultère".

"L'infidélité a toujours existé mais internet facilite les choses, désinhibe et permet de passer du secret virtuel à la réalité", surenchérit le psychologue.

"Cela a concerné d'abord les 35-45 ans, c'est à dire des gens déjà installés, un peu fatigués de la vie conjugale, ayant envie d'autre chose et n'ayant pas peur des nouvelles technologies alors que les plus de 50 ans ont encore un frein", explique Loïck Roche. "Quant aux jeunes, les rencontres y compris sexuelles par internet, c'est la normalité".

Cette infidélité peut prendre des formes variées et parfois insoupçonnées qui mettent en danger, selon les auteurs, le couple. Phénomène étudié par l'Office britannique des statistiques selon lequel internet est un des facteurs d'augmentation du nombre de divorces.

Du chat sexuel avec des inconnu(e)s aux forums de discussion spécialisés, des gadgets pour rendre plus érotique l'ordinateur aux expériences de "gender switching" (changement virtuel de sexe) et du visio-chat jusqu'aux rencontres dans la vraie vie, l'éventail est large.

La faute "aux opérateurs", selon Yannick Châtelain qui dénonce leur hypocrisie parce qu'ils agressent les internautes par les spams pour vendre des contenus "adultes" (consultation d'images, de vidéos, discussions en ligne avec des webcameuses et autres) dont "le marché mondial représentera en 2006 70 milliards de dollars". Il y a 400.000 sites pornographiques payants dans le monde.

Le cybersexe concerne majoritairement les hommes (80% des internautes des sites "adultes") mais la fréquentation féminine ne cesse d'augmenter, selon Netvalue, société de mesure d'audience sur internet.

Aucun pays n'échappe à cette pratique. En 2001, l'Espagne arrivait en tête devant l'Allemagne, la Grande-Bretagne, le Danemark et la France, selon cette étude européenne sur la fréquentation des sites pornographiques. Si le critère retenu est le temps passé sur ces sites, les Allemands arrivent en tête avec 70 minutes par mois suivis des Français avec 45 minutes.

Il y a en France 23 millions d'internautes dont 12 à 14 millions sont connectés au haut débit.

Une autre étude, menée par le site d'informations MSNBC auprès de 15.000 internautes, révèle qu'en 2004 32% des femmes et 13% des hommes craignent qu'internet ne facilite l'adultère.

Crainte confirmée par une autre recherche américaine, publiée sur le site de la BBC News selon laquelle 30% des internautes interrogés reconnaissent avoir rencontré leurs partenaires virtuels dans la réalité.

Pour les deux spécialistes, enseignants à l'Ecole de management de Grenoble, le risque est aggravé avec le développement continu des nouvelles technologies.

Dernier exemple en date, le téléphone portable qui intègre la fonction photo et permet la chasse aux images volées au point que plusieurs pays (Australie, Suisse alémanique, Norvège) interdisent ces téléphones dans les piscines publiques ou clubs de sports ou vestiaires.

Source AFP Paris
Avatar de l’utilisateur
JoShuA
Modérateur
 
Messages: 7246
Inscrit le: 02 Jan 2002, 15:37
Localisation: IdF

Messagepar Sevrossi » 27 Juil 2005, 00:39

Quand on pense que le Crazy Horse passe aux mains des Belges...

Ok il n'y a pas trop de rapport, mais ça me faisait plaisir de le dire... :D
Image Article LaLibre.be
Image Site du Crazy Horse

Image
"L'expérience, c'est le nom que chacun donne à ses erreurs." O. Wilde
"if at first you don't succeed, call it version 1.0"
Avatar de l’utilisateur
Sevrossi
Modérateur
 
Messages: 5596
Inscrit le: 08 Aoû 2002, 15:13

Messagepar eexit » 27 Juil 2005, 01:10

Sevrossi a écrit:Quand on pense que le Crazy Horse passe aux mains des Belges...

Ok il n'y a pas trop de rapport, mais ça me faisait plaisir de le dire... :D
Image Article LaLibre.be
Image Site du Crazy Horse

Image

Ö_ô
Je vais monter a paris juste pour voir The Show... Image :D

C'est la première fois que je pense à aller sur ce site Image

A++ :)
eexit
 
Messages: 899
Inscrit le: 17 Aoû 2004, 16:04
Localisation: Lille, France

Messagepar JoShuA » 27 Juil 2005, 07:55

Sevrossi a écrit:Quand on pense que le Crazy Horse passe aux mains des Belges...

Comme quoi tout ce perd ...

Même notre champagne devient américain
Avatar de l’utilisateur
JoShuA
Modérateur
 
Messages: 7246
Inscrit le: 02 Jan 2002, 15:37
Localisation: IdF

Messagepar 12k° » 30 Juil 2005, 15:00

Le cybersexe concerne majoritairement les hommes (80% des internautes des sites "adultes")

Effectivement:

Image

Image Image
12k°
 
Messages: 169
Inscrit le: 04 Jan 2003, 00:37


Retour vers Les News de Forum-Windows

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

  •  Liens commerciaux