Mbits/s

Ici l'on parle de tout et de rien...
Scanner Windows pour détecter les erreurs de registre

Ce que nous vous conseillons :

1. Lisez les réponses ci-dessous où vous trouverez des conseils et de l'aide de la part des autres utilisateurs.

2. Avant de faire des modifications sur votre système ou d'installer des logiciels, nous vous recommandons
    fortement de cliquer ici pour scanner Windows afin de détecter les erreurs de registre.



Messagepar pOISSeI » 15 Jan 2006, 15:53

Bonjour, c'est pas un problème c'est une question.

Qu'est ce que c'est.... Mbits/s.

voila, merci de vos réponses.
pOISSeI
 

Messagepar Sevrossi » 15 Jan 2006, 15:59

Bonsoir,

je déplace dans la rubrique "Bavardages" du Forum...

Image MBit/s

@+
"L'expérience, c'est le nom que chacun donne à ses erreurs." O. Wilde
"if at first you don't succeed, call it version 1.0"
Avatar de l’utilisateur
Sevrossi
Modérateur
 
Messages: 5597
Inscrit le: 08 Aoû 2002, 15:13

Messagepar Yojimbo » 15 Jan 2006, 17:19

Et il me semble que 8 MBITS correspondent à 1 mo, mais je n'en suis pas sur Image .
Yojimbo
 
Messages: 105
Inscrit le: 02 Fév 2005, 15:03
Localisation: Devant son ordi

Messagepar Sevrossi » 15 Jan 2006, 18:20

Correct, attention cependant à ne pas confondre Byte et bit...

1 octet = 1 byte = 8 bits
"L'expérience, c'est le nom que chacun donne à ses erreurs." O. Wilde
"if at first you don't succeed, call it version 1.0"
Avatar de l’utilisateur
Sevrossi
Modérateur
 
Messages: 5597
Inscrit le: 08 Aoû 2002, 15:13

Messagepar eexit » 15 Jan 2006, 20:54

Sachant que Byte = octet et "B" -> Byte et "b" -> bit.

Image ;)
eexit
 
Messages: 899
Inscrit le: 17 Aoû 2004, 16:04
Localisation: Lille, France

Messagepar LeLapinFou » 15 Jan 2006, 21:35

Pour mettre tout le monde d'accord, ou pour apporter de l'eau a cette discussion qui peut être très intéressante :

Le Mbit/s (Mbps) est une unité de débit de données (de vitesse de transmission).
Le mégabit par seconde est un multiple du bit par seconde (unité élémentaire de débit de données sur un support de transmission)
Son abréviation est en français Mbit/s (qui, comme toutes les unités abrégées, ne prend pas de marque de pluriel), mais on trouve aussi dans la littérature spécialisée le sigle anglais Mbps (megabits per second).

Il faut noter que comme le bit participe d'un système de numération binaire , ses " chiffres ronds " ne sont pas les puissances de 10 se terminant par un ou plusieurs zéros, comme dans la numération décimale, mais les puissances de 2.
C'est pourquoi le préfixe multiplicateur " méga " ne représente pas ici un million d'unités mais 1 048 576 unités (1024 x 1024), c'est-à-dire 2 puissance 20.

Le bit par seconde (bps - bit/s) est aussi une unité de débit de données (de vitesse de transmission)
L'abréviation correspondante est bit/s, mais on trouve aussi dans la littérature spécialisée le sigle anglais bps (bits per second).

Le bit/s a été confondu pendant quelques années avec une unité dont la valeur était la même dans certaines conditions, le baud .

Le Baud est une unité de rapidité de modulation d'un signal modulé
Le baud, qui tient son nom du français Emile Baudot (1845-1903), inventeur du code télégraphique, est l'unité qui permet d'exprimer le nombre d'éléments du signal transmis en une seconde.
Lorsque les technologies de modulation en étaient encore à leurs débuts, chaque changement d'état du signal ne représentait qu'un seul bit de données. Ainsi, sur un modem V.21, la rapidité de modulation de 300 bauds avait la même valeur que le débit de transmission obtenu, 300 bit/s.

Avec les progrès techniques, on a pu parvenir à définir non plus seulement 2 états possibles du signal modulé (1 bit), mais 4 états (transmission de 2 bits en un seul élément), 8 états (3 bits transmis) et même jusqu'à 128 états (8 bits transmis d'un coup).
Dans ces conditions, un baud n'est plus égal à un bit/s. Ainsi sur les modems V.29, la rapidité de modulation est de 2400 bauds, mais le débit obtenu est de 9600 bit/s.

Le bit étant l'unité de compte des données en informatique, il est naturel que, pour exprimer combien de données on peut transmettre par une liaison ou un bus en un temps donné, on utilise le bit/s.
Si les premiers modems offraient un débit limité à 110 ou 300 bit/s, les progrès techniques ont été tels que l'on utilise désormais des multiples de cette unité pour qualifier les débits disponibles, le kilobit par seconde (kbit/s) et le mégabit par seconde (Mbit/s).

Facteurs multiplicateurs du bit :
Kilo (k) 1000 fois
Méga (M) 1 million
Giga (G) 1 milliard
Téra (T) 1000 milliards
Péta (P) 1 million de milliards (un billion en France)
Exa (E) 1 milliard de milliards (un trillion en France)

Une particularité propre à l'informatique est à noter dans l'emploi des préfixes multiplicateurs.
En effet, ces préfixes et leur valeur ont été conçus dans le cadre de notre système de numération décimal habituel, et ils sont fondés sur les puissances de 10. Or, le fondement de l'informatique et de ses unités de base, le bit et l'octet , est le système de numération binaire .
Les nombres " ronds " ne correspondent donc pas aux mêmes valeurs.
Lorsqu'ils sont utilisés avec le bit, l'octet ou les unités qui en sont dérivées, notamment l'unité de débit de transmission de données, le bit par seconde (bit/s), ces préfixes multiplicateurs représentent donc un coefficient légèrement différent du coefficient décimal habituel, cette fois-ci fondé sur les puissances de 2 les plus proches.
Ainsi, le préfixe kilo ne représente pas un coefficient de 1000 (10 puissance 3), mais de 1024 (2 puissance 8). Le préfixe méga ne multiplie pas par 1 000 000, mais par 1 048 576 (2 puissance 16). Le préfixe giga correspond à un coefficient de 1 073 741 824 (2 puissance 24) et non de 1 milliard, et ainsi de suite.
Dans la plupart des cas, la perception de cette nuance est toutefois inutile, mais il falait le préciser ;)

Quand au byte, il n'a rien a voir avec ces unités de débit de données, même si 8 bits = 1 byte ou 1 octet comme le précisait Sevrossi.
Et pour rajouter des précisions sur la phrase d'eexit, on ne fait la distinction sur le b (minuscule) ou le B (majuscule), lors d'une abréviation n'utilisant que la première lettre du mot.
Avatar de l’utilisateur
LeLapinFou
Modérateur
 
Messages: 9511
Inscrit le: 09 Déc 2002, 10:25
Localisation: 0001 Processeur Ville

Messagepar pOISSeI » 16 Jan 2006, 08:18

Bon,... merci pour ces informations..
Mon signal est faible... quels moyens sont à ma disposition pour l'améliorer?
pOISSeI
 

Messagepar Sevrossi » 16 Jan 2006, 09:48

Image

Merci d'ouvrir un nouveau fil de discussion pour ton problème... En donnant des détails...
"L'expérience, c'est le nom que chacun donne à ses erreurs." O. Wilde
"if at first you don't succeed, call it version 1.0"
Avatar de l’utilisateur
Sevrossi
Modérateur
 
Messages: 5597
Inscrit le: 08 Aoû 2002, 15:13


Retour vers Bavardages

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

  •  Liens commerciaux